Revue 75


 

  RÉSUMÉ DU N°75


Revue du Cercle de Généalogie Juive n° 75

Eté 2003

Activités du Cercle
Hommage à Georges JESSULA

Les rendez-vous de l'automne 2003 


Familles

Origine et diffusion du patronyme Gugenheim (3ème Partie, 1ère Section)

John Berkowitch

La section de cette nouvelle partie trois, révisée et élargie, présente un tableau de la famille Gugenheim sur onze générations, du début du XVème siècle à la Révolution française. L'adoption du nom n'a lieu qu'au bout de quatre générations avec Joseph (1555-1615) de Francfort qui résida au moins une fois dans une localité nommée Gugenheim à 20 km de Mayence. On ne retient pas l'hypothèse selon laquelle le nom de Gugenheim serait à rapprocher de celui de deux localités du même nom, l'une voisine de Strasbourg, l'autre de Darmstadt. Les enfants et les petits-enfants de ce Joseph évoluaient alors dans la vallée moyenne du Rhin, autour de Bingen, Francfort, Stühlingen et Worms.

 

Les premiers Aron de Phalsbourg (1ère Partie : de Phalsbourg à Lixheim 1686-1724)



Pierre-André Meyer

L'auteur trouve en 1700 la première mention d'un Aron Isaac à Phalsbourg. Appartient-il à l'une des trois ou quatre familles juives qui s'installent dans la ville vers 1679 ? C'est à la reconstitution de l'histoire de sa famille que nous assistons de 1686 à 1700 à travers la présentation de nombreux documents notariaux qui permettent de cerner la famille et ses alliances. D'abord présents à Phalsbourg de 1700 à 1712, exilés à Lixheim de 1712 à 1724, les Aron retournent à Phalsbourg où P-A. Meyer les suivra jusqu'à la fin du XIXème siècle dans le prochain numéro de la Revue.


A propos de Jacob Meyer et de sa famille


Bernard Lyon-Caen complète avec la contribution de Laurent Kassel et de Stéphane Toublanc le tableau familial du Rabbin Jacob Meyer.

 

 

Mélanges

 
Soldats juifs du 61ème Régiment de ligne sous l'Empire



Pierre Lautmann


L'auteur a dépouillé les dix registres du 61ème régiment d'infanterie de ligne, de 1802 à 1815, ce qui lui a permis de retrouver quatre-vingt-cinq soldats juifs, originaires des départements limitrophes du Rhin, dont il présente l'état civil familial, la carrière militaire, le destin. Les tableaux contiennent l'ensemble des informations recueillies dans les dossiers matricules.


Les personnes non rentrées de déportation



Eve Line Blum-Cherchevsky


Parce qu'ils n'ont pas fait l'objet d'un acte de décès en bonne et due forme, 60 000 déportés de France (juifs et non juifs) disparus dans les camps nazis restent inconnus du ministère concerné et ne sont pas comptabilisés parmi les morts en déportation.


 

Actualités

 

Notes de Lecture

Léon Gozlan (1803-1866), de Pierre Echinard et Georges Jessula.

Sephardic Genealogy, de Jeffrey S. Malka

Plumes d'Ange, de Martin Winckler

Revue de Presse

Questions/Réponses

 

 

Accès à la revue (exemplaire papier)

Accès à la revue (fichier pdf à télécharger)