Balkans et Empire Ottoman   Bulgarie   Grèce   Israël   Liban   Syrie   Turquie  

Salonique - Registres de la Communauté Juive

Salonique - Registres de la Communauté Juive - Naissances & Mariages

Le système administratif de l’empire ottoman accordait des droits et des devoirs à toutes les communautés religieuses, chrétiennes, juives et musulmanes. Chaque communauté tenait donc des registres des naissances, mariages et décès de ses membres. Les registres de la Communauté Juive étaient manuscrits en Judéo-espagnol, en utilisant la graphie solitréo, la cursive sépharade de l’alphabet hébraïque qui est différente de la cursive ashkénaze utilisée aujourd’hui pour écrire l’hébreu moderne...

M. Izo ABRAM a entrepris la translittération en caractères latins de ces registres. Chaque volume terminé est déposé aux Archives de la Communauté Juive de Salonique... M. Izo ABRAM a bien voulu confier gracieusement au CGJ les résultats de son travail. Nous avons ainsi les documents suivants :

  1. Registres des naissances 1924 à 1939 (registres retrouvés) : plus de 10 000 naissances :    Présentation de la baseAccès direct au relevé (réservé aux adhérents)  (20 mars 2022)
  2. Registres des mariages 1917-1941 : plus de 10 000 mariages. En ligne sur REGIE courant du 2ème trimestre 2022.

Mots-clés : Salonique - Grèce - Registre - état civil - Communauté - Communautaire - Juif - Naissance - Mariage - Izo ABRAM

Mots-clés : Thessalonique - Thessaloníki - Thessaloniki - Salonique - Salonika - Selanik - Saloníki - Saloniki - empire byzantin - empire ottoman ottomans - Grèce

Grèce (AIU)

Le Cercle de Généalogie Juive a entrepris l’indexation des Archives historiques (1860-1940) de l’Alliance Israélite Universelle (A.I.U.), avec l’accord de cette dernière. Il y avait, à la veille de la guerre de 1914, 183 écoles réparties dans 90 villes : en Afrique du Nord, dans l’Empire ottoman et les Balkans, au Moyen-Orient ce qui donne une idée de l’importante masse de documents que nous avons devant nous ; il s’agit principalement de lettres et de rapports adressés par les professeurs des écoles au Comité central de l’Alliance à Paris.