Revue 127

RÉSUMÉS du N° 127

Patrick Blond
Mademoiselle Rachel et sa famille
L'auteur, proche de la famille de Mademoiselle Rachel, la grande tragédienne, offre dans cet article un panorama complet et documenté de la famille Félix, depuis les parents Jacques et Esther, humbles Juifs lorrains, jusqu'aux petits enfants, en passant par la nombreuse fratrie de Rachel, dont plusieurs membres s'illustrèrent dans le monde du théâtre parisien au 19e siècle.

Martine Berthelot-Puig-Moreno
Conversions et retours : le cas des Juifs de Barcelone (1846-1947), (2ème partie) 251 Juifs d'Espagne convertis au catholicisme (19e et 20e siècles)
Il s'agit ici de la publication sous forme synoptique des 251 noms de personnes d'origine juive baptisées entre 1847 et 1947 dans le diocèse de Barcelone. Le tableau indique également : la date du baptême, la date et le lieu de naissance de chaque intéressé; et, chaque fois que les données sont disponibles, le nom du père et de la mère, le nom des grands-parents paternels et maternels, ainsi que la ville ou le pays où ils sont nés.

Claude Studievic
Traces et mémoires polonaises des Studniewicz, Lindner, Sztatman, Weinsztejn
Ce travail s'inscrit dans la prolongation d'une recherche sur l'histoire et la chronique d'une famille arrivée de Pologne en France, Belgique et Angleterre, de 1913-14 à 1933. Les moyens actuels de communication, la numérisation progressive des données et leur mise à disposition relativement aisée, le soutien trouvé au sein du Cercle de Généalogie Juive, ont permis de combler certaines lacunes et d'identifier des ancêtres depuis le 18e siècle. L'extermination des membres de la famille restés en Pologne a été totale, ceux qui étaient en Europe de l'Ouest ont échappé au désastre, à deux exceptions près, très proches. Ce texte leur est dédié.

Michèle Feldman
Les « Israélites du Levant » en France pendant la Première Guerre mondiale
Cet article se fonde sur une recherche effectuée pendant deux ans par une équipe du CGJ au Centre des Archives diplomatiques de la Courneuve. Les membres de cette équipe ont indexé les dossiers nominatifs de tous les ressortissants ottomans de différentes nationalités rassemblés dans le Fonds « Ottomans en France, 1914-1918 et 1918-1922 », en s'attachant plus particulièrement aux « Israélites ottomans » ou « Israélites du Levant ». A titre d'exemple, quatre de ces dossiers sont présentés ici en raison de leur diversité, permettant ainsi de montrer l'extrême richesse de ce fonds, tant pour les généalogistes, que les historiens ou les sociologues.

 

Lire en ligne et télécharger (réservé aux adhérents abonnés à la revue)

Acheter ce numéro (exemplaire papier)