Revue 120

RÉSUMÉS du N° 120

Bernard Lyon-Caen
Généalogies croisées : meuble, publicité, radio. Deuxième partie
Faisant suite à la famille CHOUCHAN étudiée dans le n°119, l'auteur livre ici le résultat de ses recherches sur d'autres familles qui lui sont apparentées et professionnellement liées durant une longue période : LÉVITAN, BLEUSTEIN, GROSS, MARCUS.

Pascal Faustini
La famille Usiglio de Modène et ses lointaines origines espagnoles
L'article retrace le déroulement d'une recherche généalogique effectuée sur le sol italien à partir des années 1800 et remontant jusqu'en Espagne avant 1492 ; le texte illustre l'extrême mobilité des Juifs en Italie entre 1500 et 1700 et donne un exemple de la diversité des sources consultées.

Anne-Marie Fribourg
Qui était Emile Straus ?
Cet article retrace la recherche et les découvertes faites à propos du mari de Geneviève Straus, née Halévy, connue notamment pour sa correspondance avec Marcel Proust. Cette recherche nous emmène d'Allemagne aux Etats-Unis avec une incursion à Londres et au coeur de la Commune de Paris en 1871.

Mathilde Tagger
“Les Rothschild d’Orient”. Histoire familiale des Arié et analyse onomastique
La famille Arié eut un parcours peu commun, de l'Espagne, à Vienne en Autriche et en Bulgarie. Il est possible qu'arrivée à Vienne la famille changea son nom de Leon en Arié, en hébreu, mieux adapté à la petite communauté ashkénaze.
Devenue très riche, la famille Arié, chassée par l'Empereur Joseph II en 1776, s'installa à Samakoff, en Bulgarie, où elle reconstitua sa richesse et aida ses coreligionnaires. Une fois encore, elle perdit toute sa fortune et les Arié s'éparpillèrent un peu partout.

Lire en ligne et télécharger (réservé aux abonnés à la revue en 2014)

Acheter ce numéro (fichier pdf à télécharger)

Acheter ce numéro (exemplaire papier)