Revue 112

 

  RÉSUMÉ DU N°112


Généalo-J

Revue française de généalogie juive, éditée par le CGJ

hiver 2012


    Vie du Cercle
 

Familles

Le bracelet de Sol. Recherches sur mes familles Agiman et Molho de Constantinople.

Pierre-André Meyer

Sans être un familier du monde judéo-espagnol, l'auteur est allé à la recherche de ses racines "ottomanes", personnifiées pour lui par une arrière-grand-mère, née en 1870 à Constantinople. Faisant appel à la mémoire familiale mais aussi aux documents d'archives, aux ouvrages publiés et aux ressources d'Internet, il esquisse un portrait de sa "branche sépharade", s'attardant sur quelques individualités fortes, comme Abraham Isaïe Agiman, son trisaïeul, qui fut député au parlement ottoman et l'homme de confiance des Camondo. De très bonne heure tournée vers l'Europe, cette famille essaima au fil des années dans une multitude de pays, confrontée aux aléas politiques du 20e siècle. Avec les éléments partiels dont il disposait, P.-A. Meyer s'est efforcé de retracer le parcours de ces différentes branches, à Paris, à Vienne, à Trieste, en Angleterre, en Amérique et en Israël, suivant ainsi sa famille, du "berceau stambouliote" jusqu'à sa complète dispersion.

Promenades généalogiques le long de la Tisza.

Georges Graner

Les ancêtres GOTTDIENER de l'auteur vivaient en Hongrie près de la Tisza et de son affluent le Bodrog, dans la régin de Tokaj. Ils étaient rabbins ou marchands de vins de 1800 à la Seconde Guerre Mondiale. Après avoir reconstitué leur généalogie, l'auteur s'interroge sur les légendes familales: les GOTTDIENER venaient-ils vraiment d'Espagne par la Turquie? Il s'imagine aussi qu'ils figurent parmi ceux qui ont créé ou améloiré le célèbre vin de Tokaj.

Mélanges

Les Chemama de Tunisie: enquête sur un meurtre, déconstruction d'un mythe.

Thierry Samama

L'auteur enquête sur une légende transmise dans certaines familles Chemama/ Samama/Scemama de Tunisie, relative à de sfaits remontant au 8e siècle, et impliquant le calife Haroun al-Rachid et le fondateur du Maroc Idriss 1er. L'analyse attentive des versions modernes du récit historique, ainsi que des travaux universitaires récents portant sur les différents narratifs produits par de nombreux historiens musulmans au cours des siècles par de nombreux historiens musulmans au cours des siècles, permettent de conclure quant à la vraisemblance de cette légende.


Paléographie Hébraïque

Au cimetière de Rouen: à propos d'une erreur de date.

Eliane Roos Schuhl

Lire  

Ouvrages

 

Lire en ligne et télécharger (réservé aux adhérents)

Accès à la revue (fichier à télécharger)

Accès à la revue (exemplaire papier)