Revue 102

 

RÉSUMÉ DU N°102

 

Activités du Cercle

Familles

 

Une enquête généalogique de Metz à la vallée du Rhin

Pascal FAUSTINI se livre à une enquête sur les noms de famille Blad, Blatt, Platt; elle commence à Metz pour aller, en passant par l’Alsace (Rixheim, Sierentz) jusqu’à la vallée du Rhin ( Francfort, Worms ..) Il y traque les porteurs des noms Blad, Blatt, Platt qu’il soupçonne être de même origine et relie les différentes familles qui les portent. Il utilise les documents de référence, Memorbucher de Metz, de Worms, Tables du registre de l’état civil de la communauté juive de Metz, 1717-1792, Contrats de mariage juifs en Moselle avant 1792, Dénombrement des Juifs d’Alsace de 1784, Mémoire juive en Alsace, Epitaphien des Heiligen Sand von Worms, Ele Toldot, complétés par l’examen des stèles du cimetière de Bingen : une savante et poétique enquête !

 

La descendance de Raphaël Vorms de Bionville (3e partie)

Louis VORMS et Guy WORMS publient la troisième et dernière partie (les deux premières sont éditées dans les revues 99 et 100 de cette revue) de la postérité de Salomon Vorms un des fils de Raphaël Vorms de Bionville (Moselle).

 

Encore du nouveau sur Claude Levi-Strauss

Guy WORMS

La mise en ligne de l’état civil parisien, quelques semaines après le décès de l’illustre ethnologue Claude Lévi-Strauss, permet à Guy Worms de réaliser de nouveaux progrès dans la connaissance de son ascendance déjà évoquée dans deux articles des n° 96 et 98 de cette Revue : « Ebauche d’une généalogie ascendante de Claude Lévi-Strauss » par Bernard Lyon-Caen, « Compléments sur la généalogie ascendante de Claude Lévi-Strauss », par Guy Worms .

 

Mélanges

 

Les Juifs de Constantine au début de la présence française (1837)

 Philippe DANAN

En octobre 1837, les Français prennent Constantine où ils trouvent une communauté juive de 3 000 personnes. Cette communauté francophile et orthodoxe est conduite par ses rabbins indigènes. Ceux-ci vont s’efforcer de résister à l’assimilation et cette attitude se manifestera lors de la mise en place de l’état civil : en négociant pied à pied avec les autorités françaises, les rabbins obtiendront que les bans des mariages civils soient publiés à la synagogue, que l’officier d’état civil s’assure que le mariage est licite aux yeux de la loi mosaïque, que le rabbin et le chef de la nation juive assistent à la cérémonie civile et signent l’acte de mariage es-qualité. Ces compromis obtenus par les rabbins de Constantine n’ont probablement existé nulle part ailleurs en Algérie.

 

Les actes de décès des déportés de France

Eve Line BLUM a abordé ce sujet dans lenuméro 89 de notre revue et la situation n’a guère évolué depuis : Le Ministère de la Défense et des anciens combattants a recensé 115 000 noms de personnes non rentrées des camps, dont une majorité de Juifs : à peine la moitié d’entre elles a fait l’objet d’un acte de décès et sont seules à être considérées comme disparues conformément au Code civil.

 

Rubrique d’hébreu et d’onomastique : d’où vient Lazare ?

Eliane ROOS SCHUHL

Le prénom et le patronyme Lazard dérivent-ils d’Eleazar, fils du grand prêtre Aaron frère de Moïse ? Proviennent-ils d’Eliezer, prénom plus courant, que portait le serviteur d’Abraham, chargé de trouver une femme pour Isaac, son fils ? La signification de chaque nom est proche : Eliézer, « mon Dieu est un secours », Eléazar, « Dieu a secouru ».

 

Fonds de Documentation

Liste de documents et d'ouvrages reçus récemment

Revue de livres et de presse

Questions et Réponses

 

 Accès à la revue (exemplaire papier)

 Accès à la revue (fichier pdf à télécharger)